Vivó tín’sá, sous l’arbre à palabre

Boutique

L'arbre à palabre, un arbre magique

En Afrique il existe un arbre magique, il a le pouvoir de régler tous les conflits, et de faire prendre les meilleures décisions, c’est un arbre d’un impressionnant feuillage qui fournit de l’ombre pendant toutes les saisons de l’année.

Sous cet arbre se réunissent toutes les couches sociales, sans distinction d’âge et de sexe pour débattre de sujets divers. Vous l’avez peut être deviné, il s’agit de l’arbre à palabre.

Un oasis, un lieu de vie

Il est peut-être l’une des premières formes de gouvernance, de démocratie. Un lieu où l’on peut échanger, rire, parler des faits de société, raconter des histoires. C’était l’endroit où se prenaient  les décisions les plus importantes d’une communauté.

L’arbre à palabre est une pratique ancestrale du continent africain qui symbolise la vie. Tel une oasis dans le désert, c’est un lieu de vie, de transmission  intergénérationnel et de culture qui sert de régulateur dans bien de société africaine.

L’arbre à palabre est également un lieu d’apprentissage et d’échanges entre femmes, hommes et enfants. Il représente un moment de symbiose avec la nature où les conflits et les problèmes trouvent souvent pour ne pas dire toujours une issue. L’arbre à palabre est une institution qui a ses propres règles de conduite et de vie en société. Il s’agit réellement d’une gestion collective de la communauté.

Selon l’ancien président sud africain, Nelson Mandela dans son récit autobiographique “Un long chemin vers la liberté” l’arbre à palabre représentait une institution démocratique à part entière.

La magie opère-t-elle toujours ?

Hélas à l’air de la digitalisation, du monde 2.0 et de la mondialisation, l’arbre à palabre a perdu de sa magie. Il devient de plus en plus, un arbre comme les autres. Quelles sont aujourd’hui les problématiques qui affaiblissent cette institution?

À mon avis, elles sont multiples. Nous pourrions penser par exemple à la fragilisation des langues africaines ou encore la dislocation progressive des cellules familiales et plus largement des structures sociales. Et pourtant, c’est une institution qui regorge de bien de richesses.

L’arbre à palabre bien qu’il date de plusieurs millénaires, est un concept utile et nécessaire encore de nos jours. C’était une idée novatrice. Elle permettait à l’ancienne génération d’inculquer, de partager, de transmettre leur expériences aux plus jeunes et de traiter les problèmes de société.

Le podcast Vivó tín'sá d’Afreedoll

J’ai voulu honorer l’institution qu’est l’arbre à palabre en créant, dans le cadre des activités de la marque Afreedoll, le podcast vidéo Vivó tín’sá (traduction de l’arbre à palabre en langue fongbé du Bénin).

Vivó tín’sá est un lieu de transmission, d’apprentissage, de partage, de valorisation de soi et d’ouverture à travers des prises de parole face caméra ou des séances de discussions et de partage d’expériences. Le podcast Vivó tín’sá s’adresse aux enfants comme aux adultes.

Venez comme vous êtes. Vous êtes les bienvenues.

Dègla AWOHOUEDJI – Fondateur d’Afreedoll

Pour voir ce podcast sur Apple, cliquer ici.

Laisser un commentaire