Vivó tín’sá, sous l’arbre à palabre – Episode 5 : La mixité culturelle avec Christelle

Boutique

La mixité culturelle

Le monde est fait de différentes couleurs qui se mêlent et s’entremêlent pour donner de la joie dans nos vies. Le monde est fait d’humanité multiples toutes différentes les unes des autres. Le monde est fait de mixité culturelle.

Naomy, Christelle & Family

Christelle est youtubeuse et instagrameuse. C’est une Maman qui nous vient de Nantes et qui parle sa vie de mère de famille avec ses abonné.e.s. Ses victoires, ses difficultés font partie de ce qu’elle partage régulièrement. Plus encore, elle adore partager ses routines capillaires de cheveux texturés pour que chaque femme se sente belle et prennent soin de ses cheveux. C’est une aventure que Christelle vit entourée de sa famille. Naomy, sa fille, est aussi sur instagram.  La famille est composée de 5 personnes: 3 enfants (Naomy, ses deux frères) ainsi que Christelle et son mari. C’est une aventure riche en mixité culturelle

Expérience d’enfance: Thiéni Gbanani, l’enfant terrible

Dans son enfance en Côte d’Ivoire, Christelle a été marquée par une histoire en particulier, celle de Thiéni Gbanani. Thiéni Gbanani qui signifie l’enfant terrible, est l’histoire d’un enfant qui est né avec des dents dans la bouche. 

Elle se rappelle particulièrement du passage où les femmes du village qui avait appris que la mère de Thiéni Gbanani avait accouché se rendirent chez elle  avec des présents pour la féliciter. Une fois arrivées,  elles ont eu la surprise de découvrir un bébé avec des dents qui   mangeait de la viande de poulet. C’est une histoire épique remplie d’aventures qui a bercé l’enfance de Christelle et dont elle se souvient encore aujourd’hui.

De la côte d’ivoire à la France

Née en Côte d’Ivoire, Christelle a vécu précisément à Port Bouët. Après l’obtention de son baccalauréat, elle part au Ghana pour continuer ses études à cause de la crise politique présente en Côte d’Ivoire à l’époque. Ses instants passés au Ghana lui ont permis de développer son ouverture d’esprit. Elle s’installe en France en 2012 après avoir obtenu sa licence professionnelle. Une fois en France, elle se heurte à une nouvelle culture et doit à ce moment-là apprendre et se réadapter.

Dès ses débuts en France, elle a connu quelques difficultés. Elle raconte qu’à l’ école de commerce, elle avait du mal  à se faire comprendre. Ses camarades de classe n’arrivaient pas à comprendre son accent. Comme si cela ne suffisait pas, elle a eu droit à des questions du genre: Vous portez des jeans là-bas en afrique? Est-ce que chez vous il y a du vin? En réponse, elle leur posait aussi des questions du type : Est-ce que vous avez du cacao ici ? Est-ce que vous avez du chocolat ici ?

Pour elle, toutes ces questions étaient absurdes et ne devraient même pas lui être posées. En réalité, ces questions sont issues des préjugés véhiculés sur les réalités de la Côte d’Ivoire, de l’Afrique. Grâce à son courage et à sa détermination, Christelle a surmonté les difficultés qui se présentaient à elle tout en s’intégrant dans une nouvelle société. Elle est aujourd’hui maman. 

Riche de tout ce qu’elle a vécu en Côte d’Ivoire, au Ghana et en France, elle décide de  transmettre la culture africaine et son ouverture d ‘esprit à ses enfants.

L’amour dans la mixité culturelle

Christelle a rencontré son mari en France. Différent culturellement et la par la couleur peau, elle noire et son mari blanc, cela a généré quelques difficultés.Beaucoup pensaient que l’amour de Christelle à son mari était guidé par l’intérêt. Pour la plupart, ce n’était pas possible qu’elle sorte avec un européen avec des intentions saines. Leur amour n’était pas semble-t-il légitime.

Quel mal y a t-il à aimer quelqu’un d’une autre culture? Comme le dit si bien Christelle “les gens qui ont peur, sont ceux qui ne s’aventurent jamais. On a peur lorsqu’on ne connaît pas et qu’on a jamais vu.’’ Pour elle, l’amour doit aller au-delà des préjugés.

Transmission de la double culture

Dans son rôle de maman, Christelle a décidé de transmettre sa culture et son ouverture à ses enfants. C’est important pour elle que ses enfants apprennent les deux cultures auxquelles ils appartiennent. Dans cet objectif, la danse et la gastronomie sont des moments privilégiés.

Elle partage avec ses enfants sa culture de la danse. Tous ensemble, Ils dansent sur plusieurs rythmes. Cela lui rappelle les moments qu’elle avec vécu avec ses parents qui lui ont transmis l’amour de la danse 

Coté gastronomie, bien qu’en France, Christelle fait découvrir à ses enfants les spécialités culinaires de la Côte d’ivoire qu’elle prépare elle-même. Sa fille Naomy apprécie manger de  l’attiéké, du placali et la sauce de kplé qu’elle aime particulièrement. La sauce Kplè est une sauce gluante faite à partir de graines.

Pour Christelle, c’est très important que ses enfants connaissent la culture culinaire de ses origines. Elle raconte que ses garçons avaient du mal à en manger au début, puisque ces mets leurs étaient inconnus. Mais peu à peu, ils s’y sont habitués.

Christelle à travers l’éducation qu’elle donne à ses enfants, leur transmet l’amour d’être ce qu’ils sont  et l’importance d’assumer leur multiculturalité.

Les cheveux de Naomy

Naomy a eu à mon moment donné du désamour pour ses cheveux. A l’école, elle avait des camarades qui, contrairement à elle, avaient des cheveux lisses. Elle a donc demandé à sa mère de lui lisser les cheveux pour qu’elle puisse ressembler à ses copines de l’école. Aujourd’hui grâce à sa maman qui lui transmet tous les jours l’amour de soi, Naomy adore ses cheveux et sait même comment s’en occuper. Elle, à son tour, véhicule ce même message d’amour de soi et du respect des autres. 

Une belle rencontre

La rencontre avec Naomy et Christelle fut pour moi, une belle expérience. Elles sont riches de leur mixité culturelle et partagent les mêmes valeurs qui m’ont poussé à créer la marque Afreedoll à savoir: Authenticité et ouverture au monde. Merci Naomy, Merci Christelle

 

Retrouvez Christelle

Instagram Christelle: @delacouleurdansnosvies

Youtube Christelle: @delacouleurdansnosvies

Pour voir ce podcast sur Apple, cliquer ici.

Laisser un commentaire