Nayanka, la poupée qui parle plusieurs langues

La poupée Nayanka : Pourquoi choisir une poupée qui parle plusieurs langues pour votre enfant ?

Nayanka, la poupée qui parle plusieurs langues

La poupée et le jeu : histoire d’une enfance épanouie

Elle est au cœur du jeu depuis toujours. Tous les enfants connaissent une poupée, un doudou, ce totem qui les accompagne tout au long de l’enfance, avec qui ils échangent et qui leur permet de naître au monde. Les poupées sont des partenaires de jeu. Au cours de ces moments, elles permettent à l’enfant de rentrer dans une forme d’autonomie, de construire des scénarios d’échange, d’éprouver de l’empathie et de la bienveillance, ainsi qu’une foultitude d’autres sentiments développés dès le plus jeune âge. Elles sont donc un vecteur de créativité et d’éducation. Elles reproduisent aussi des schémas rencontrés à la maison et à l’école. En cela, elle les poupées sont aussi des partenaires sociales qui, par ce qu’elles incarnent, permettent à l’enfant de faire preuve d’ouverture d’esprit.

L'importance de la parole dans l’enfance ou pourquoi choisir une poupée qui parle ?

La relation d’un enfant avec sa poupée passe en particulier par la parole et le geste. Ils permettent à l’enfant de rentrer en contact durable avec le monde. La parole en particulier, rend intelligible ce que l’enfant essaye d’exprimer. Plus elle est stimulée tôt, plus la faculté de l’enfant à exercer sa mémoire est accrue. L’aire de Broca, reconnue comme la zone du cerveau à l’origine de la production de la parole, est aussi étroitement liée aux autres zones de l’hémisphère gauche du cerveau, et en particulier sa partie créative. Choisir une poupée qui parle fait donc sens. Jeu, parole et inventivité sont des thématiques intimement liées.

Nayanka, la poupée qui parle plusieurs langues

Les avantages d’une poupée qui parle plusieurs langues

Favoriser la diversité du langage présente des avantages intéressants. On estime qu’il existe au moins autant de cultures que de langues, et donc, autant de façon de se présenter et d’appréhender le monde. Une poupée qui parle par exemple le français et plusieurs langues africaines est concernée par cette capacité à naviguer entre des philosophies bien différentes. Choisir une poupée qui parle plusieurs langues permet à l’enfant de côtoyer dès le plus jeune âge l’idée de pluralité culturelle. Cette richesse linguistique dont on vous parlait dernièrement, permet à l’enfant d’intérioriser plusieurs langues à la fois, mais elle lui apprend également à faire preuve d’ouverture d’esprit et d’inclusion. Dans l’épanouissement de l’enfant, l’utilisation d’une poupée qui parle plusieurs langues favorise sa capacité à s’ouvrir à de nouveaux modes de communication. Ainsi, on remarque que l’enfant bilingue se laisse moins facilement distraire et déstabiliser par l’inconnu, car il est capable d’apprendre plus facilement des langages réputés difficiles, ou qu’il ne connaît pas bien. La poupée qui parle plusieurs langues favorise ainsi une certaine capacité d’adaptation de la part de l’enfant. Une forme d’autonomie, mais également un épanouissement dans l’ouverture au monde.

La poupée Nayanka de Afreedoll : Une poupée du monde qui parle 7 langues

La poupée Nayanka parle fon, dioula, français, yoruba, anglais, wolof, lingala. Ces sept langues permettent de révéler la diversité culturelle du continent africain et en font sa richesse et sa fierté. Elles font de la poupée Nayanka une véritable poupée du monde. À la différence de nombreuses poupées, elle incarne un métissage culturel fort et favorise la tolérance à l’ambiguïté. Elle offre une vision plus réaliste du monde, car dans le monde véritable, les personnalités ne sont jamais totalement figées. La poupée Nayanka, du fait de sa capacité à promouvoir les langues africaines, mais également deux langues européennes majeures, favorise donc véritablement la diversité linguistique chez l’enfant, et l’ensemble des avantages que nous avons pu découvrir plus haut dans cet article.

Laisser un commentaire